Logo prefecture
Rechercher dans
Exercice de sauvetage d’aéronef en détresse en mer intitulé SAROACI 2014
Exercice de sauvetage d’aéronef en détresse en mer intitulé SAROACI 2014
20 juin 2014

L’Aeronautical Rescue Secondary Center (RSC)Brest a conduit un exercice de sauvetage d’aéronef en détresse en mer intitulé SAROACI 2014  les 16 et 17 juin 2014 dans le Sud du Finistère.

Cet exercice faisait partie du catalogue des exercices SAR (Search and Rescue) de la DGAC (direction générale de l’aviation civile).

L’exercice SAROACI 2014  a impliqué tous les organismes SAR activés lors d’une opération SAMAR en zone maritime Atlantique : le RSC Brest implanté à la préfecture maritime, le Rescue Coordination Center de Cinq Mars La Pile, près de Tours (Organisme de l’Armée de l’Air chargé de la coordination centrale des secours aux aéronefs en détresse) et, bien sûr, les CROSS Corsen et Etel.

Ces deux jours d’exercice ont permis de développer deux scénarios successifs : la détresse d’un appareil civil déclenchée en transit à haute altitude, et la disparition d’un aéronef militaire en vol opérationnel à basse altitude au large des côtes.

Les stations SNSM de Loctudy, Penmarc’h, et Audierne ont prêté leur concours en fournissant le dispositif nautique. Les rôles des différents plastrons ont été tenus par les plongeurs et instructeurs du CESSAN de la BAN de Lanvéoc Poulmic

Plusieurs aéronefs se sont succédé sur zone pour s’exercer à la recherche en mer d’un avion et de ses occupants. Des aéronefs de patrouille de surveillance et d’intervention maritime Atlantique 2 et Falcon 50, de la base d’aéronautique navale de Lann Bihoué, des Cessna et Beechcraft des Douanes ont réalisé des vols de recherches alors que l’équipage d’un hélicoptère Caïman de la BAN de Lanvéoc Poulmic s’est entraîné à la récupération des naufragés.

Cet exercice a également permis de vérifier la solidité de la chaîne d’organisation des secours aux aéronefs en difficulté ou en détresse au-dessus de la mer.

Voir la vidéo.

Voir le diaporama
Voir le diaporama