Logo prefecture
Rechercher dans
Antipollution - Un accord entre la France et le Portugal
Antipollution - Un accord entre la France et le Portugal
23 mars 2016

Signature du Plan ATLANTE par le VA Silva Ribeiro et le VAE Emmanuel De Oliveira d’un accord de coopération pour les opérations de lutte antipollution.

Lors d’un déplacement à Lisbonne en juin dernier, le VAE Emmanuel de Oliveira, préfet maritime de l’Atlantique, a rencontré le VA Silva Ribeiro, directeur général de l’autorité maritime du Portugal.

C’est à cette occasion et afin d’approfondir la collaboration entre les deux pays dans le domaine de l’« action de l ’Etat en mer » que le projet d’élaborer un ou plusieurs plans de coopération opérationnelle a pris corps.

La concrétisation de ce projet a abouti à la signature par le vice-amiral Silva Ribeiro et le vice-amiral d’escadre Emmanuel De Oliveira d’un accord de coopération pour les opérations de lutte antipollution, le10 février 2016 à Brest.

Le plan dénommé ATLANTE est consacré à la lutte contre les pollutions maritimes. Il doit permettre de mieux faire face à une pollution de grande ampleur par hydrocarbures ou autres substances nocives en facilitant la coopération entre le préfet maritime de l’Atlantique à Brest et le directeur général de l’autorité maritime à Lisbonne, de même qu’existent déjà un MANCHE PLAN et un BISCAYE PLAN qui fixent les termes de la coopération opérationnelle du Préfet maritime avec respectivement les autorités britanniques et espagnoles de même niveau.

Le PLAN ATLANTE définit les procédures à mettre en œuvre en cas de crise pour l’échange d’information et la mise à disposition de moyens de lutte en mer. Il comporte également des dispositions relatives à la participation croisée aux exercices organisés dans chacun des deux pays, à l’exploitation du retour d’expérience et la coopération technique (formation, savoir scientifique et technologique, mise en œuvre des équipements).

Un autre plan de coopération est envisagé dans le domaine de l’assistance aux navires en difficulté. Dans ce domaine tout particulièrement, la coopération entre Etats européens contribue significativement à la bonne gestion de la crise comme l’a encore montré récemment l’épisode du Modern Express. L’étroite coordination entre autorités française et espagnole ayant été l’une des conditions du succès.

Signature du PLAN ATLANTE par le vice-amiral Silva Ribeiro, directeur de l’autorité maritime du Portugal et le vice-amiral d’escadre Emmanuel De Oliveira, préfet maritime de l’Atlantique. Crédit photo : Marine nationale.