Logo Préfecture
Rechercher dans
28 septembre 2006 - Organisation d'un exercice POLMAR dans les Côtes d'Armor
3 oct. 2006

Jeudi 28 septembre, la Préfecture des Côtes d'Armor et la Préfecture maritime de l'Atlantique ont organisé un exercice de lutte contre les pollutions maritimes entre l'archipel des Sept-îles et la plage de Trestraou à Perros Guirec (22).

Cet exercice a mis en oeuvre une cinquantaine de personnes en mer et plus d'une centaine à terre. Il a été l'occasion de valider les enseignements des pollutions de l'''Erika'' et du ''Prestige'' dans la mise en oeuvre du plan Polmar.

Basé sur un scénario réaliste, le naufrage d'un caboteur de 120 mètres occasionnant une pollution de 500 tonnes d'hydrocarbures, simulée par un produit végétal non polluant (balles de riz), cet exercice a mis en oeuvre d'importants moyens techniques et humains. Les objectifs étaient multiples :

  • Entraîner les professionnels de l'anti-pollution à la mise en oeuvre de moyens techniques nécessitant une importante logistique (système d'épandage SOKAF treuillé par un hélicoptère Super-Frelon de la marine nationale, barrage flottant de 300 mètres de long déployé par le bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution ALCYON...).
  • Intégrer les marins-pêcheurs à la lutte anti-pollution en mer et les entraîner à la récupération d'hydrocarbures par des systèmes de chalutage spécifiques (4 chalutiers équipés de chaluts hauturiers THOMSEA).
  • Assurer l'interface terre-mer par une coordination encore plus étroite avec les autorités terrestres chargées du Plan Polmar Terre.
  • Activer auprès du préfet maritime, dès le début de l'alerte, un comité de prévision de dérive composé d'experts du CEDRE et de Météo France.

Cet exercice a démontré l'efficacité du dispositif de lutte actuellement en vigueur et la capacité des équipes à intervenir rapidement en parfaite cohérence. Quelques points perfectibles on été relevés, ils seront pris en compte pour améliorer encore l'organisation des cellules de crise et la diffusion de l'information.

Voir le diaporama
Voir le diaporama