Logo prefecture
Rechercher dans
6 octobre 2015 - Exercice majeur "Ouessant 2015" : évacuation tonique de 130 passagers au large de Ouessant
6 oct. 2015

Un exercice majeur de sauvetage ORSEC maritime baptisé « Ouessant 2015» s'est déroulé le mardi 6 octobre 2015 entre 10h00 et 15h00 au large de l’île d’Ouessant.

Organisé par la préfecture maritime de l’Atlantique, cet exercice avait pour thème l’évacuation totale d’un navire à passagers assurant les liaisons régulières entre Brest et Ouessant, à la suite d’un incendie à bord et d’une avarie de propulsion. Le navire plastron était le  Fromveur II  de la compagnie Pen Ar Bed.

Ce sont près de 130 passagers dont un nombre important de blessés (joués par des enseignants et des étudiants de l'Université Bretagne Occidentale, du lycée professionnel maritime du Guilvinec et du centre d'instruction naval de Brest) qui ont du être secourus en mer, transférés au port du Stiff à Ouessant et pris en charge par les services de secours terrestres.

Cet exercice avait  pour objectifs principaux de tester le plan ORSEC (Organisation de la réponse de sécurité civile) maritime de l'Atlantique nouvellement refondu, l'arrêté d'interface mer-terre du dispositif ORSEC maritime SAR (Recherche et Sauvetage) du Finistère à Ouessant ainsi que les capacités de la SMUR (Structure Mobile d’Urgence et de Réanimation) maritime de Brest-Lanvéoc en cours de création.

Il a permis enfin de tester les capacités d'intervention des nombreux moyens nautiques, terrestres et aériens engagés dans l'exercice.

Malgré des conditions météorologiques très dégradées et des imprévus techniques multiples qui ont durement mis à l’épreuve les intervenants et sérieusement compliqué la logistique de l’exercice, tous les acteurs ont su s’adapter efficacement dans des délais compatibles avec l’urgence de la situation.

Les moyens aériens disponibles étant comptés, il a fallu arbitrer les priorités en interface Mer-Terre, entre le confinement du feu, le traitement des blessés et la projection des moyens de secours terrestres sur l’île. L’exercice s’est donc réalisé dans des conditions extrêmement réalistes et a été très profitable pour les Equipes de Gestion d’Intervention (EGI) et l’Equipe de Gestion de Crise (EGC) qui ont été amenées à reconfigurer en temps réel le dispositif et la stratégie de lutte.

La réussite de cet exercice tient donc aux capacités d’adaptation dont ont su faire preuve les services de secours et à la préparation effectuée en amont. L’embarquement des lots incendie des marins-pompiers militaires sur les hélicoptères de la Sécurité Civile, expérimenté avant l’exercice, a notamment permis de pallier l’absence de moyen aérien lourd. Ce dispositif, testé en grandeur réelle, devrait faire prochainement l’objet d’une convention afin d’officialiser cette nouvelle capacité opérationnelle.

L’exercice « OUESSANT 2015 » s’est donc révélé très positif et de nombreux enseignements devraient en être tirés afin d’améliorer en continu l’efficacité du plan ORSEC maritime de l’Atlantique.

Ouessant 2015 en chiffres : Près de 400 participants, 40 administrations, associations, et organismes différents. 15 embarcations et 4 hélicoptères.

 

Télécharger le dossier de presse

Médiathèque - Accès unique et simplifié pour la durée de l'exercice :

https://www.mediatheque.marine.defense.gouv.fr

Pseudo : Marine_Nationale

Mot de passe : Presse2015

Voir le diaporama
Voir le diaporama