Logo prefecture
Rechercher dans
26 mars 2019 - Exercice "Erreskate 2019" entre Bayonne et Saint-Jean de Luz
26 mars 2019 - Exercice "Erreskate 2019" entre Bayonne et Saint-Jean de Luz
26 mars 2019

PRÉSENTATION ET OBJECTIFS

Dans le cadre du dispositif ORSEC maritime, la préfecture maritime de l’Atlantique organise, en lien avec la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques, un exercice de sauvetage maritime dénommé «ERRESKATE 2019».

Cet exercice comportera :

  • un volet maritime avec un dispositif de secours à naufragés sous l’autorité de la préfecture maritime de l’Atlantique ;
  • un volet terrestre avec un dispositif d’accueil des victimes, sous l’autorité de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

Le scénario mettra en scène le déclenchement d’un incendie sur le navire à passagers Nivelle V à 8 nautiques (environ 15 km du port de Bayonne). Averti, le CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) d’Etel décidera, à l’issue du premier bilan humain, l’évacuation du navire par voies maritime et aérienne.

Le scénario prévoira ensuite l’arrivée des premiers moyens sur zone et les norias de passagers de la mer vers la terre où un point d’accueil des victimes sera mis en place.

L’objectif principal de cet exercice est d’entraîner les différents acteurs de l’État, partenaires publics et privés, à coordonner leurs actions lors d’un sauvetage maritime.

Il permettra notamment d’intégrer à la gestion de crise les problématiques et contraintes de l’interface terre-mer lors de l’accueil des victimes à terre.

ACTEURS ET MOYENS

« ERRESKATE 2019 » mobilisera environ 130 personnes à la mer, plusieurs entités

(administrations, associations et entreprises) et près d’une dizaine de moyens nautiques (SNSM) et aériens (Gendarmerie, Armée de l’Air).

  • les moyens aériens : l’hélicoptère ECU 64 (Gendarmerie nationale) de Biarritz, hélicoptère Helimer 207 de la SASEMAR ;
  • les moyens nautiques : les vedettes SNSM de Bayonne, Hendaye, Cap Breton, Saint-Jean-de-Luz ; la VCSM P 603 Adour (Gendarmerie nationale), la vedette de sauvetage Orion de Pasaia (Espagne), l’unité littorale des affaires maritimes (ULAM) 64 ;
  • les moyens spécialisés : SMUR Maritime 64, capitainerie de Bayonne notamment.