Logo Préfecture
Rechercher dans
19-20 juin 2012 - Exercice majeur "Orsec 44" au large de Saint-Nazaire
19 juin 2012

Les 19 et 20 juin 2012, la préfecture maritime de l'Atlantique organise un exercice ORSEC maritime au large du Grand Port Maritime GPM de Nantes Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

Le thème de l'exercice permet de mettre  en oeuvre le dispositif ORSEC maritime avec 3 volets : le SAR sauvetage et recherche, l'ANED assistance des navires en difficulté et POLMAR la lutte contre les pollutions maritimes.

Il permet  aussi l'activation du plan d'intervention franco-espagnol Biscaye plan en cas de  sinistre en Atlantique.

Le scénario de l'exercice simule une collision entre deux navires. Le vraquier Jhansi Ki Rani heurte le roulier Ciudad de Cadiz joué par le VN Partisan. Le roulier  subit une voie d'eau importante et signale un blessé et un homme à la mer. Les  recherches de l'homme et l'évacuation du blessé par moyens nautiques et aériens sont aussitôt engagés.

Une équipe d'experts est envoyée à  bord afin d'évaluer l'état du navire et sa flottabilité. Il est alors décidé d'envoyer une seconde équipe de marins pompiers de la base navale de Brest pour enrayer la voie d'eau. Ces deux équipes sont hélitreuillées à bord. Le navire est désemparé et  sévèrement endommagé : le scénario évolue le deuxième jour vers une fuite d'hydrocarbure.

Des moyens aériens de repérage sont rapidement mis en œuvre et  des navires de lutte contre les pollutions maritimes aidés par des chalutiers  interviennent. L'évolution de l'exercice selon un scénario qui s'aggrave est dirigée en direct par une petite équipe sous les  ordres du commissaire Cécile Cases, chef du bureau sécurité maritime de la  division Action de l'Etat en mer de la préfecture maritime de l'Atlantique à  Brest.

Les nombreux moyens sont coordonnés  par le centre de traitement de crise CTC de la préfecture maritime de Brest  pour cette occasion (1 avion Falcon 50 de la marine nationale, 1 avion Polmar III des douanes, 1 avion Casa de la SASEMAR, 1 hélicoptère Écureuil  de la gendarmerie, 1 hélicoptère Dauphin et hélicoptère Caïman de la marine  nationale, 2 canots de la SNSM,  des vedettes de la gendarmerie maritime, des affaires maritimes et des douanes, le Bâtiment de Soutien d'Assistance et de Dépollution (BSAD) Alcyon de la marine nationale, 2  remorqueurs civils, 4 chalutiers, un navire de lutte antipollution de l'EMSA et  le VN  Partisan navire plastron).

Cet exercice majeur permet  d'évaluer sans concession le dispositif ORSEC maritime autour d'un scénario  de crise réaliste. Les différentes capacités d'intervention des acteurs, de la gestion de crise et de coordination entre services et autorités sont ainsi  testées et améliorées.

Voir le diaporama
Voir le diaporama