Logo prefecture
Rechercher dans
Un navire de commerce en détresse dans le Golfe de Gascogne - Communiqué de presse n° 1
11 mars 2019

Le 10 mars 2019, vers 20h, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) d’Etel est informé par le MRCC (Maritime Rescue Coordination Center) de Rome de la situation à bord du navire italien Grande America. Ce navire de commerce de type ConRo (ConRo : navire hybride entre un roulier et un porte-conteneurs), en provenance de Hambourg (Allemagne) et à destination de Casablanca (Maroc), d’une longueur de 214 mètres et battant pavillon italien, déclare en effet un incendie à bord et être stoppé.

Le Grande America se trouve alors à environ 142 nautiques (environ 263 kilomètres) dans le sud-ouest de la pointe de Penmarc’h (sud Finistère). 27 personnes se trouvent à bord (26 membres d’équipage et un passager).

Les moyens de secours aéro-maritimes d’alerte se tiennent prêts à intervenir dans les plus brefs délais. La frégate britannique HMS Argyll est déroutée afin d’apporter son aide au Grande America, le cas échéant. Après avoir dans un premier temps annoncé maîtriser l’incendie et vouloir faire route vers le port de la Corogne (Espagne), le commandant du navire informe peu avant minuit les autorités maritimes de la dégradation de la situation à son bord. L’incendie, d’abord maîtrisé, reprend : plusieurs conteneurs sont en feu et le navire n’a pas poursuivi sa route.

Le préfet maritime de l’Atlantique ordonne au RIAS (Remorqueur d’Intervention, d’Assistance et de Sauvetage) Abeille Bourbon de rallier le navire Grande America. Le remorqueur de haute mer se trouve alors pré-positionné depuis le samedi 09 mars au soir au Stiff (île d’Ouessant), en prévision de conditions météorologiques dégradées.

Le commandant du navire Grande America décide peu après 2 heures du matin l’abandon du navire par l’équipage, à bord d’une seule embarcation de sauvetage.

Le CROSS coordonne immédiatement le sauvetage des 27 personnes présentes à bord vers le HMS Argyll.

Un avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale décolle de la base aéronautique navale de Lann-Bihoué pour se rendre sur zone et apporter son concours à l’opération de sauvetage.

Vers 04h00, la frégate HMS Argyll de la Royal Navy récupère à son bord les 27 personnes, toutes saines et sauves.

Afin d’évaluer la situation du navire, le préfet maritime décide l’envoi par un hélicoptère caïman de la Marine nationale d’une EEI (Equipe d’Evaluation et d’Intervention) sur le RIAS Abeille Bourbon.
 

Météo sur zone :

Vent de force 5 (de 29 à 38 km/h) - Mer 5 (creux de 2,5 à 4 mètres) .