Logo Préfecture
Rechercher dans
Opérations de contre-minage simultanées par le GPD Atlantique
12 oct. 2020

Deux opérations de contre-minage seront menées simultanément le mercredi 14 octobre par le groupe de plongeurs-démineurs (GPD) Atlantique dans l’anse de Camaret et à proximité de l’île de Groix.

Opération de contre-minage à proximité de l’île de Groix (56)

Une opération de contre-minage d’un engin explosif est prévue le mercredi 14 octobre 2020 de 9h00 à 17H00 à proximité de l’île de Groix. Elle sera conduite par une équipe du GPD Atlantique.

Découverte par la société Neotek le lundi 14 septembre 2020 entre le continent et l’île de Groix, la munition est une mine anglaise de type Mark datant de la Seconde Guerre mondiale représentant un poids de charge de 400kg équivalent TNT.

Dans un premier temps, les plongeurs-démineurs de la Marine nationale procèderont au relevage de la munition historique. Elle sera ensuite déplacée vers le Sud-Est sur une distance de six kilomètres jusqu’à la zone de contre-minage où elle sera ensuite détruite.

Afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens lors des opérations de déplacement et de contre-minage, les activités maritimes dans ce secteur sont réglementées durant toute la durée de l‘opération par les articles de l’arrêté n°2020/095 du 12 octobre 2020, dont les points essentiels sont rappelés ci-après :

  • La pratique des activités nautiques (plaisance à voile, planche à voile, véhicule nautique à moteur, kayak, annexe, …), des activités subaquatiques, de la baignade et de toute autre activité impliquant la présence humaine en mer est interdite.

  • La présence des navires de commerce de forts tonnages est interdite dans un rayon de 1 100 mètres autour de la munition.

  • La présence des navires de commerce hors forts tonnages, des navires de pêche et des navires de plaisance à moteur est interdite dans un rayon de 540 mètres.

 

Ces dispositions seront également applicables, si nécessaire, le jeudi 15 octobre 2020 entre 9h00 et 17h00, en fonction de l’avancement des travaux.

Lire l’arrêté de la préfecture maritime de l’Atlantique n° n°2020/095 du 12 octobre 2020 : https://www.premar-atlantique.gouv.fr/uploads/atlantique/arretes/9f5215a410a51bd6c91805c194cbc2ed.pdf

Opération de contre-minage dans l’anse de Camaret (29)

Une opération de contre-minage de deux engins explosifs, initialement prévue le mercredi 30 septembre 2020, sera menée le mercredi 14 octobre 2020 de 08h00 à 13h00 dans l’anse de Camaret. Elle sera également conduite par une équipe de plongeurs démineurs du GPD Atlantique.

Découvertes le jeudi 17 septembre à proximité de la côte ouest de la presqu’île de Quélern, les munitions sont des bombes britanniques datant de la Seconde Guerre mondiale. Chacune d’elles représente un poids de charge de 96 kg équivalent TNT.

Dans un premier temps, les marins du GPD Atlantique procèderont au relevage des munitions. Elles seront ensuite déplacées vers l’ouest sur une distance de 1 800 mètres jusqu’à la zone de contre-minage où elles seront ensuite neutralisées.

Afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens lors des opérations de déplacement et de contre-minage, les activités maritimes dans ce secteur sont réglementées durant la durée de l‘opération par les articles de l’arrêté n°2020/097 du 12 octobre 2020, dont les points essentiels sont rappelés ci-après :

  • La pratique des activités nautiques (plaisance à voile, planche à voile, véhicule nautique à moteur, kayak, annexe, …), des activités subaquatiques, de la baignade et de toute autre activité impliquant la présence humaine en mer est interdite :

    • Dans un rayon de 1 500 mètres autour des engins explosifs durant les phases de relevage et de transport ;

    • Dans un rayon de 2 000 mètres autour des engins explosifs durant les phases de contre-minage.

  • La présence des navires de commerce de fort tonnage est interdite :

    • Dans un rayon de 480 mètres autour des engins explosifs durant les phases de relevage et de transport ;

    • Dans un rayon de 680 mètres autour des engins explosifs durant les phases de contre-minage.

  • La présence des navires de commerce, hors forts tonnages, des navires de pêche et des navires de plaisance à moteurs est interdite :

    • Dans un rayon de 240 mètres autour des engins explosifs durant les phases de relevage et de transport ;

    • Dans un rayon de de 340 mètres autour des engins explosifs durant les phases de contre-minage.

Lire l’arrêté de la préfecture maritime de l’Atlantique n°2020/097 du 12 octobre 2020 : https://www.premar-atlantique.gouv.fr/uploads/atlantique/arretes/da7762ce8960e6be60fb9cdd2aa65f4f.pdf

Ces opérations pourront être reportées si les conditions météorologiques se dégradent et ne permettent pas l’accomplissement de la mission en sécurité.