Logo Préfecture
Rechercher dans
Décès et disparition de baigneurs dans le secteur de Carcans (33)
20 août 2020

A 15h10, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) d’Etel est alerté par les sapeurs-pompiers de Gironde qu’une famille se trouve difficulté en mer, alors qu’elle se baigne dans une zone non surveillée du secteur de Carcans (33).

Sur les cinq baigneurs impliqués, un adulte et un mineur sont déjà en sécurité sur la plage. Un second adulte est retrouvé mais son décès ne peut malheureusement qu’être constaté par un médecin de la Sécurité civile.

Pour retrouver les deux autres baigneurs, le CROSS coordonne alors un dispositif de recherche en mer composé de l’hélicoptère Dragon 33 de la Sécurité civile puis de l’hélicoptère Caracal de l’Armée de l’Air.

A 16H02, l’équipage de l’hélicoptère Dragon 33 repère une des victimes dont le décès est malheureusement constaté par le médecin du bord.

Après plusieurs heures de recherches et faute d’éléments nouveaux, le préfet maritime de l’Atlantique décide de suspendre les recherches par moyens dirigés à 18H54. Le bilan est de deux personnes décédées, un disparu en mer et deux personnes secourues.

 

Météo sur zone :

Vent de secteur Sud de force 5 – Mer 4

~

Après le décès de trois baigneurs et la disparition en mer d’un quatrième, aujourd’hui sur le littoral atlantique, la Préfecture Maritime de l’Atlantique appelle tous les pratiquants de loisirs nautiques et de plage à la plus grande vigilance. Le soleil ne doit pas faire oublier la dangerosité de la mer et les risques de noyade, renforcés par les grandes marées et la météo, fortement dégradée par la passage de la tempête Helena.

Les conseils suivants doivent être appliqués : être prudent ; ne se mettre à l’eau que dans les zones surveillées ; ne pas se baigner seul ; ne pas trop s’éloigner de la plage et éviter les baïnes ; ne pas présumer de ses forces.

Si vous êtes témoin ou victime d’un accident en mer : un seul numéro d’urgence le 196 (appel gratuit depuis un téléphone fixe ou  portable). En mer, chaque minute compte.