Logo prefecture
Rechercher dans
Assistance à convoi en difficulté dans le golfe de Gascogne
Assistance à convoi en difficulté dans le golfe de Gascogne
12/02/2018

Le jeudi 08 février 2018 en début de matinée, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) d’Étel est informé par le MRCC (Maritime Rescue Coordination Center) de Madrid que le remorqueur Nas Pathfinder, battant pavillon panaméen, vient de se signaler en avarie d’appareil à gouverner. Le Nas Pathfinder se trouve alors à 195 nautiques (environ 360 km) au sud-ouest de Brest, dans la ZEE (Zone Économique Exclusive) française. D’une longueur de 32 mètres, il a appareillé le 11 janvier de Harlingen (Pays-Bas) en direction de Messine (Italie) et remorque une coque (l’ex-remorqueur Puma) de 42 mètres. L’équipage est composé de 7 marins de nationalité polonaise.

Dans l’incapacité de réparer à la mer son avarie, le capitaine du Nas Pathfinder procède, pour des raisons de sécurité, au largage de la coque remorquée.

 

Sur ordre du préfet maritime, le Remorqueur d’Intervention, d’Assistance et de Sauvetage (RIAS) Abeille Bourbon appareille de Brest à 14h le même jour afin d’aller investiguer sur zone la situation du remorqueur et de la coque à la dérive, de porter assistance si besoin à l’équipage et d’assurer la sécurité maritime.

 

Le vol d’un avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale réalisé dans la matinée du vendredi 09 février permet la relocalisation de la coque à la dérive. Les autorités maritimes émettent alors un avis urgent aux navigateurs (AVURNAV) afin de prévenir les usagers de la présence de ce danger pour la navigation.

 

Le RIAS Abeille Bourbon, arrivé sur zone le vendredi 09 février au matin, procède en début d’après-midi au dépôt d’une balise GPS sur la coque à la dérive  et revient se positionner à proximité du Nas Pathfinder. Le RIAS constate aussi l’intégrité et la flottabilité du Nas Pathfinder et de la coque à la dérive.

 

Les autorités maritimes françaises demeurent en contact permanent avec le capitaine du Nas Pathfinder, dont le manager étudie la possibilité de faire venir sur zone un remorqueur espagnol.

 

Le samedi 10 février en fin de matinée, le Bâtiment de Soutien, d’Assistance et de Dépollution (BSAD) VN Sapeur appareille de Brest et relève en fin de nuit le RIAS Abeille Bourbon, qui rentre alors à quai à Brest le dimanche 11 février matin.

 

Le manager du Nas Pathfinder confirme par ailleurs aux autorités maritimes françaises avoir trouvé, auprès d’une compagnie espagnole, un remorqueur capable de ramener le Nas Pathfinder dans un port espagnol. Il s’agit du remorqueur Threinta, basé à El Ferrol, qui arrive au contact du Nas Pathfinder le dimanche 11 février en début d’après-midi.

 

Dès la prise de remorque effectuée  avec le navire en avarie, le convoi fait route vers le port de la Corogne (Espagne), où il est arrivé ce matin. De manière concomitante, le BSAD VN Sapeur entame  son transit retour vers Brest, pour une arrivée prévue ce jour. Une fois le Nas Pathfinder sécurisé au port de la Corogne, le remorqueur Threinta reviendra sur zone procéder au remorquage de l’ex-Puma.

 

Pendant toute la durée de l’opération, les autorités maritimes continuent à assurer par balise GPS le suivi de la coque (ex remorqueur Puma), vide de tout occupant, et à diffuser un avis urgent aux  navigateurs, afin de garantir la sécurité maritime.

 

Le bon déroulement de cette opération est dû à l’étroite coopération des autorités maritimes françaises et espagnoles. Les moyens déployés très tôt sur zone par la préfecture maritime de l’Atlantique ont permis de relocaliser et de marquer la coque à la dérive, d’assurer la sécurité maritime et d’être prêt à intervenir immédiatement en cas de danger pour la vie humaine (7 membres d’équipage du Nas Pathfinder) ou de menace pour l’environnement (intégrité et flottabilité de l’ex-Puma).

 

 

Météo sur zone :

Vent Force 7 à 8 sur l'échelle de Beaufort (50 à 75 km/h) ; Mer 6 (très forte, 4 à 6 m)

 

Voir le diaporama
Voir le diaporama